PNRL

Parc naturel régional de Lorraine decor

Accompagnement des grands pôles structurants

Le Parc > Missions > Grand Projet n°3 > Accompagnement des grands pôles structurants

Accompagnement des grands pôles structurants

Situé au coeur de l'espace Commun, le Parc voit naître sur son territoire un certain nombre de projets d'envergure voire de dimension métropolitaine (gare TGV, Chambley Planet'Air...). Il compte aussi plusieurs pôles touristiques auxquels s'ajoutent les villes-portes. Le Parc se doit de se positionner en tant que liant de l'ensemble de ces projets structurants et de ces territoires.

Objectifs

Le Parc cherche à favoriser le développement d'une offre touristique basée sur les spécificités naturelles, culturelles et patrimoniales du territoire.

Celle-ci prend en compte les critères du développement durable pour permettre à terme d'identifier le Parc en tant que destination touristique. Ce développement doit s'opérer à partir de pôles identifiés autour desquels un maillage des acteurs et des sites touristiques est mis en oeuvre. A ce titre, le Syndicat Mixte du Parc mobilise plusieurs outils financiers comme les programmes LEADER et PER.

 

Par ailleurs, le PnrL met en oeuvre son projet de Charte sur des territoires organisés et compétents en matière de développement territorial. Afin de renforcer son action et d'optimiser les moyens humains et financiers, le Syndicat Mixte du Parc souhaite nouer des partenariats étroits avec les structures intercommunales mais aussi les villes-portes et les grandes agglomérations qui bordent son territoire.

Descriptif

  • En matière d'aménagements touristiques structurants, la stratégie du Parc repose sur la volonté d'appuyer la création et le développement des pôles en privilégiant la protection et la valorisation des patrimoines naturels et culturels, et de proposer des offres et des produits spécifiques ainsi que des actions promotionnelles.

Il s'agit également de mettre en place des réseaux thématiques autour des sites historiques et culturels, et de favoriser le développement d'une offre touristique durable et accessible notamment à travers les mobilités douces. Enfin, le Syndicat Mixte du Parc s'attache à valoriser la rayonnement des sites à travers la mise en place d'une signalisation touristique performante.

 

  • Le partenariat avec les intercommunalités, les villes-portes et les métropoles se traduit par l'élaboration de stratégies communes prenant en compte les grands enjeux du Parc et le développement de partenariats avec les structures du territoire autour d'actions communes en matière touristique, culturelle, environnementale et d'éducation.

Quelques exemples d'actions

  • Animation et coordination de deux Programmes Leader « Moselle Sud » et « Ouest PNRL » et du Pôle d'excellence Rurale « Une terre d'accueil entre l'eau (Madine) et l'air (Chambley) »
  • Réalisation d'un inventaire des panneaux de signalisation obsolètes du Parc
  • Développement de partenariats avec les Villes-Portes dans le cadre de l'opération « Les jardins de la biodiversité »
  • Réalisation de diagnostics énergétiques, architecturaux et environnementaux dans 10 gîtes et chambres d'hôtes volontaires

Témoignages

Témoignage d'anne et Didier Ludmann, propriétaires de la Maison d'hôtes « La Renommière » à Vigneulles-Lès-Hattonchâtel.

 

Le PnrL : vous venez de participer à un audit organisé par le Parc sur la gestion environnementale spécifique à votre établissement… Pourquoi avez-vous répondu à cet appel à projet du Parc ?

Anne et Didier Ludmann (ADL) : après avoir accueilli une formation du Parc dans notre maison d'hôtes en 2009, nous avons peu à peu pris conscience des atouts patrimoniaux, naturels et paysagers qui se trouvent juste à notre porte… Nous souhaitions donc améliorer la gestion de notre établissement en y intégrant peu à peu des préoccupations environnementales.

Le PnrL : Sur quoi cet audit vous a-t-il particulièrement éclairé ?

ADL : Le Focus « énergie » nous a fait prendre conscience qu'il fallait avant tout travailler sur les points faibles de notre maison d'hôtes qui compte 2 étages à savoir : l'amélioration de l'isolation et le système de chauffage. Les divers entretiens que nous avons eus nous ont éclairés sur le système à adopter : une isolation intégrant des matériaux sains (ouate de cellulose) et un système de chauffage combinant pompe à chaleur et poêle à granulé de bois.

Le PnrL : Quel plan d'action vous a été préconisé et qu'allez-vous mettre en oeuvre dans les mois qui viennent ?

ADL : Le plan préconisé est, dans un premier temps, de bien faire évaluer le nouveau système de chauffage et l'isolation en faisant appel à des artisans et ce dès les prochains mois. Nous avons d'ailleurs déposé un avant-projet de partenariat avec le Parc.

Le PnrL : Qu'attendez-vous du Parc aujourd'hui ?

ADL : Nous sommes constamment en contact avec le Parc et nous avons déjà réalisé des améliorations notamment sur les espaces extérieurs de la Maison d'hôtes (La cour d'honneur et le Parc arboré). Nous sommes demandeurs d'un accompagnement dans la durée afin de valoriser les atouts et de contribuer aux enjeux du Parc naturel régional de Lorraine.

A terme, nous aimerions proposer des séjours sur mesure valorisant toute cette richesse. Nous allons désormais travailler avec le Parc pour mieux définir nos objectifs, « faire connaître » ce que nous avons réalisé mais aussi ce que nous continuons à faire, pour ensuite « faire agir » en sensibilisant notre clientèle et « faire aimer » ce Parc naturel régional.

 

 

Témoignage d'isabelle Blondey, porteur d'un projet de création de chambre d'hôtes à Viéville-sous-les-Côtes.

« j'ai rencontré la chargée de mission du Parc sur mon projet touristique car je me retrouve bien dans l'esprit du Parc naturel régional de Lorraine. Je trouve cela très intéressant et surtout très important de pouvoir se faire accompagner et conseiller en amont d'un projet. Les informations données au cours de sorties de terrain, d'échanges d'expériences entre prestataires et  notamment sur des points clés évoqués en journée de formation comme les dernières auxquelles j'ai pu assister sur les thèmes « Communiquer et vendre sa démarche de développement durable » et « l'éco-communication » sont pour moi très complémentaires ».

 

 

Témoignage de Claire Girod, administratrice de la Compagnie la Valise.                       

« Je tiens à remercier chaleureusement le Parc naturel régional de Lorraine pour son soutien actif dans le montage de notre premier dossier Leader sur le territoire du Saulnois.

Les financements Leader ont permis de soutenir l'émergence de notre premier festival : «Scènes d'hiver sur un coin de table» qui s'est déroulé à Vic-sur-Seille du 26 au 28 février 2010 et dont le but est de lier étroitement l'activité artistique de la Compagnie et son implantation sur le territoire. Elle a dans ce cadre créé 5 nouvelles petites formes et mis en place avec succès son premier festival qu'elle souhaitait résolument lié au village de Vic-sur-Seille. Une initiative ayant connu un grand succès public. Une nouvelle édition devrait avoir lieu en 2011. »

Contacts

Sophie GIRAULT (sophie.girault@pnr-lorraine.com)