PNRL

Parc naturel régional de Lorraine decor

Aménagement durable du territoire

Le Parc > Missions > Grand Projet n°4 >Aménagement durable du territoire

Objectifs

Le Parc naturel régional de Lorraine a pour mission de promouvoir un aménagement du territoire respectueux de son patrimoine : préservation de la biodiversité, prise en compte de la qualité des paysages et du patrimoine naturel et bâti dans les projets d'aménagement, développement d'une agriculture diversifiée et durable, appui à la qualification des acteurs économiques et échange avec les autres territoires. Le but est d'accompagner les communes dans leur développement afin de mieux préparer l'avenir ensemble.

Quelques exemples d'actions

La stratégie du Parc en la matière s'organise autour de 3 axes :

  • La préservation des paysages et la gestion de l'espace
  • Le développement d'une agriculture durable, de filières économiques et expérimentales
  • La préservation et la valorisation du patrimoine bâti et de l'habitat ancien

Quelques exemples d'actions

Pour répondre aux exigences d'un aménagement durable de son territoire qui sont de conjuguer un développement économique, agricole et touristique avec la préservation de l'environnement, de développer une intelligence de l'espace et de la construction, le Syndicat Mixte du PnrL s'est doté en 2009 d'une mission opérationnelle. l'équipe technique qui met en oeuvre « l'aménagement durable du territoire » travaille dans les domaines de l'urbanisme, de l'architecture, de l'agriculture, des paysages, des infrastructures dans l'accompagnement à la maîtrise d'ouvrage, la sensibilisation, le conseil technique…

Le Parc est un partenaire associé à l'élaboration des documents d'urbanisme. Les documents d'urbanisme doivent en effet être compatibles avec la charte du Parc. Pour apporter ses connaissances sur les milieux naturels et bâtis et faciliter la prise en compte de la Charte, le Syndicat Mixte du Parc accompagne les communes dans leur projet et participe aux réunions de travail.

De même en matière de paysage, après les études paysagères déclinées sur le territoire, le Syndicat Mixte du Parc met en place un observatoire afin de mieux comprendre les dynamiques d'évolution et les enjeux liés à sa préservation. Le Syndicat Mixte du Parc travaille en étroite collaboration avec les communes afin d'identifier avec elles les caractéristiques paysagères de leurs espaces bâtis et leurs potentialités écologiques. L'objectif est de les soutenir dans leurs projets d'aménagement par la réalisation d'outils, de croquis ou l'appui au montage de dossiers pour rechercher les financements nécessaires.

Quelques aménagements comme la restauration de lavoirs, la plantation de haies, la création de sentiers, la requalification d'anciennes décharges, l'aménagement d'usoirs ont pu être réalisés selon ces principes. Au travers de ces aménagements le Syndicat Mixte du Parc s'attache à promouvoir l'utilisation de la flore locale afin de préserver la biodiversité et les corridors en espaces bâtis. Il étudie les possibilités de mettre en place une filière de production locale de ces végétaux.

Le PnrL a affiché sa volonté de faire du territoire une terre d'expérimentation pour l'agriculture durable et l'organisation de circuits courts avec l'ambition que les produits du Parc soient mis en marché sur les sites de distribution. En particulier une priorité s'est dégagée autour de la valorisation des vergers et la production et la mise en marché de fruits et produits régionaux.

La notion d'aménagement durable trouve aussi son application dans le suivi environnemental des chantiers et la rédaction d'un guide pratique.

Parmis les pojets émergeants, le Syndicat Mixte du Parc contribue à rendre le territoire attractif et accueillant en accompagnant la mise en place de circuits interprétatifs.

Il oeuvre pour conforter les échanges avec d'autres territoires en particulier avec les autres Parcs naturels de la Grande Région dans le cadre des programmes communautaires.

Témoignages

Témoignage de M. GRANDJEAN, maire de Bonzée-en-Woëvre

« Le Projet d'aménagement et de Développement Durable reste le point essentiel d'un Plan local d'urbanisme. Dans ce domaine, nous comptons beaucoup sur le PnrL pour nous apporter son soutien technique. Dès les premières réunions de travail de la commission communale avec le bureau d'étude, on a pu apprécier l'apport de la chargée de mission du Parc : voici quelques années, un ensemble de 4 maisons a été construit sur un terrain communal à Mont-Villers. La réalisation est de bonne qualité et ne défigure pas l'entrée du village. Cependant, si on s'éloigne du village, en direction du bourg de Ménil, on remarque que ces habitations ont été bâties sur une ligne de crête, ce qui perturbe la lecture du paysage. A titre d'anecdote, maintenant que nous avons pris conscience de ce problème, on ne voit plus que lui !... Des solutions ont été proposées, comme replanter des arbres sur les usoirs devant ces maisons et de mettre en place de nouveaux vergers dans les jardins pour contribuer à maintenir la ceinture végétale du village. »

 

Témoignage de Guillaume MOREAU, Chargé de mission développement durable de la ville de Jarny, en charge de l'agenda 21 local

«Dans le souci de préserver notre environnement, la ressource en eau et la santé publique  et dans le cadre de son agenda 21,  la ville de Jarny, Ville-porte du Parc, a décidé de mieux gérer ses espaces verts  et de réduire l'utilisation de pesticides.

Le Parc en lien avec la FREDON Lorraine, nous a apporté son appui technique pour élaborer le plan de gestion différenciée qui consiste à intervenir différemment sur chacun des espaces verts en fonction de leur nature, leur rôle et de leur potentialité écologique. Il nous a également aidé  à réaliser  un chantier de démonstration de plantation de haie pour sensibiliser les habitants à l'utilisation de la flore locale dans les aménagements des jardins et des espaces publics».

 

 

Témoignage de M. et Mme COLLIN, propriétaires de l'alimentation générale de Novéant-sur-Moselle labellisée « Boutiques du Parc »

« d'emblée, l'initiative du Parc naturel régional de Lorraine visant à promouvoir les produits du terroir nous a séduits. La qualité et la diversité des produits du Parc ainsi que le savoir-faire et l'imagination des producteurs nous motivent toujours plus dans notre rôle d'intermédiaire avec la clientèle locale et touristique.

c'est avec beaucoup de plaisir et de fierté que nous aimons faire découvrir nos spécialités qui partent souvent au-delà de nos frontières. Par exemple, cet été nous avons eu des touristes d'estonie qui étaient ravis de découvrir nos mirabelles.

Grâce au réseau des « Boutiques du Parc », nous avons découvert de nouveaux produits du territoire du Parc et augmenté notre gamme dans le magasin. »