Partager :

Caméra des champs 2022 – Rendez-vous au 23e Festival International du Film Documentaire sur la Ruralité !

Partager :

Du 19 au 22 mai 2022, le village de Ville-sur-Yron, situé dans le Parc naturel régional de Lorraine, accueillera le 23e Festival International du Film Documentaire sur la Ruralité. Au total, la manifestation proposera 20 films en sélection officielle : 15 documentaires concourant pour les différents prix, projetés en journée à partir du vendredi après-midi et 5 soirées-débats en amont et durant le festival. Des séances jeunes publics sont aussi programmées. Entrée libre et gratuite.

Vendredi 06 mai

Soirée-débat en amont du festival sur le thème : « La financiarisation de la terre »

20h30 – Espace Gérard Philipe de Jarny
Projection du documentaire Les Ogres de la terre réalisé par Didier Bergounhoux (entrée gratuite)

Les Ogres de la terre porte sur l’accaparement des terres agricoles par les holdings, notamment chinoises. Il pose la question de la   transformation de l’agriculture avec en fil rouge la terre, ce bien commun qui nous échappe et qui est aujourd’hui accaparé par des sociétés d’investissement étrangères dans un but spéculatif.

Intervenants : Dominique Faucheur (président de Terre de Liens Lorraine), Sophie Lehé (viceprésidente
de la Safer Grand Est) et Laurent Rouyer (président de la chambre d’agriculture de Meurthe-et-Moselle).

Mardi 10 mai

Soirée-débat en amont du festival sur le thème : « Défense des territoires et prise de conscience écologique »​

20h30 – IECA de Nancy
Projection du documentaire Vent debout réalisé par Noémie Guédé (entrée gratuite)

Un vent de mobilisation pour l’environnement s’est levé dans le monde entier. En Mayenne il a commencé à souffler il y a 20 ans, lorsque plus de 8000 personnes se sont mobilisées contre l’enfouissement de déchets radioactifs. Ce premier combat a-t-il éveillé les consciences ? Vent Debout retrace la genèse d’une mobilisation, d’une prise de conscience et met en lumière les origines des initiatives citoyennes locales actuelles.

Intervenants : Sylvain Mariette (vice-président du Conseil Départemental de Meurthe-et-Moselle, délégué à la Transition écologique et à la participation citoyenne) et Luc Delmas (directeur du festival Caméras des Champs).

-> Bande-annonce : https://vimeo.com/514718232

Jeudi 19 mai

Soirée-débat sur le thème : « Désir de campagne : entre mythes et réalités »

20h30 – Salle René Bertin de Ville-sur-Yron
Projection du documentaire Néo-ruraux en Haute- Loire réalisé par Thierry Mercadal (entrée gratuite)

Ce documentaire interroge ce rêve de campagne, ce désir de terroir, d’une vie plus simple et apaisée aux douces senteurs de nature, dans un temps long depuis les premières vagues des années 1970 à aujourd’hui. Il part à la rencontre des néo-ruraux venus s’installer en Haute-Loire, de ces familles qui se sont confrontées à un nouvel environnement, un nouveau logement, une nouvelle profession, une nouvelle école, de nouveaux amis.

Intervenants : David Bigeard (agent immobilier pour les agences Butt Croisille Immobilier de Nancy, Épinal et Toul), Jean-Pierre Couteau (vice-président de la Communauté de Communes Terres Touloises, chargé du développement économique et de l’aménagement du territoire ; délégué au SCOT ; maire de Villey-Saint-Étienne) et Pierre-Marie Georges (docteur en géographie, chargé de mission à l’Association des maires ruraux de France, chercheur associé au Laboratoire d’études rurales).

-> Bande-annonce : https://fr-fr.facebook.com/france3/videos/réseau-denquêtes-la-revanche-dela-france-périphérique/192363045992233/

Samedi 21 mai

Projection-débat sur le thème : « L’eau, un bien commun »

20h30 – Salle René Bertin de Ville-sur-Yron
Projection du film Dark Waters réalisé par Todd Haynes (entrée gratuite)

Robert Bilott est un avocat spécialisé dans la défense des industries chimiques. Interpellé par un paysan, voisin de sa grand-mère, il va découvrir que la campagne idyllique de son enfance est empoisonnée par une usine du puissant groupe chimique DuPont, premier employeur de la région. Afin de faire éclater la vérité sur la pollution mortelle due
aux rejets toxiques de l’usine, il va risquer sa carrière, sa famille, et même sa propre vie…

Intervenants : Christian Guirlinger (président du syndicat intercommunal des eaux du Soiron) et Léo Souillés-Debats (maître de conférences en études cinématographiques à l’Université de Lorraine et membre du conseil d’administration de l’Association française de recherche sur l’histoire du cinéma).

AU SUJET DE CAMÉRAS DES CHAMPS

L’objectif de Caméras des Champs est de montrer la ruralité dans sa diversité en prenant comme support la diffusion de films documentaires. La sélection, composée de films récents, se veut la plus proche possible des grands enjeux actuels du monde agricole et paysan, mais aussi du monde rural au sens large du terme. Chaque année, Caméras des Champs convie aux projections de nombreux réalisateurs et spécialistes qui viennent débattre avec le public sur le fond et la forme des documentaires diffusés. Le festival est pour le grand public l’occasion de découvrir ou redécouvrir le monde rural mais aussi une agriculture ou des campagnes qui changent, évoluent et s’interrogent.

Contact

Festival International du Film Documentaire sur la Ruralité
Caméras des Champs – 26 rue du Château
54800 Ville-sur-Yron
www.villesuryron.fr

Accessibilité