Les amphibiens

La mosaïque des milieux présents sur le territoire du Parc offre une bonne diversité herpétologique à la Lorraine. Les 15 espèces d’amphibiens recensés sur le Parc représentent 90% des espèces lorraines et 30% des espèces françaises.

De nombreux inventaires des zones de migration des amphibiens ont été réalisés ainsi que des suivis de population de Triton crêté, de Salamandre tachetée et de Crapaud sonneur. Ces inventaires ont également abondé les recensements du programme MARE (Milieux où les Amphibiens se Reproduisent Effectivement) lancé par le Muséum National d’histoire Naturelle au niveau national.

Toutes les informations collectées ont permis un large panel d’actions de protection et de sensibilisation.

Création d’un Arrêté Préfectoral de Protection de Biotope avec le CSP et l’ONF, mise en place de batrachoduc sour la Ligne Grande Vitesse et projet de batrachoduc en cours sur la Forêt de la Reine et sur Novéant-sur-Moselle, création et restauration de nombreuses mares dans le cadre de programme agricoles (CTE, CAD, FGER…) et des sites Natura 2000.

Fiche descriptive

Les reptiles

Avec 7 espèces le Parc détient 70% des espèces de Lorraine et 30% des espèces françaises.

Vipère aspic – F.Schwaab – Pnrl (droits acquittés)

Le suivi particulier de cette espèce a permis de montrer son maintien dans toutes les zones où elle était déjà signalée dans les années 1950 ainsi que la découverte de nouveaux sites de présence.

L’enjeu est surtout de sensibiliser à l’intérêt et la préservation de ces espèces protégées en particulier au travers du maintien et de la restauration des réseaux écologiques thermophiles.

id, neque. dolor quis, ut odio eget pulvinar elit.