Zone humides rime avec algues non ? Certes nous n’avons pas la mer, mais les végétaux marins sont pourtant présents sur notre territoire.

Les plantes marines en Lorraine

Principalement recensées aux bords des eaux des prés-salés, les algues font bel et bien partie de la flore lorraine. Le territoire de la Seille étant principalement composé de bassins et de couches de sels sous terrain, le développement des plantes marines est donc facilité. Près de 300 espèces ont déjà été compté au sein de tout le Parc, en passant par les petites mares, les sources, les lacs et les étangs. Les zones humides permettre la prolifération des espèces, ce qui reste un atout majeur du territoire. La présence de ces plantes si atypiques montre que le Parc possède un territoire mixte, vaste et abondant en matière de biodiversité. Il est important de préserver ce type de végétation car ils constituent un véritable patrimoine végétal ; De plus, les algues sont une source de nourriture pour certaines autres espèces ou une façon de se cacher pour d’autres espèces plus vulnérables. Cependant, il reste encore beaucoup de plants d’eaux à analyser et donc potentiellement des espèces à découvrir. Le Parc Naturel Régional de Lorraine est connu pour ces zones humides, et il reste encore beaucoup à découvrir sur ses petites plantes aquatiques.

Pectinella magnifica – PnrL

Découvrir aussi...

Les mousses

tempus dolor. pulvinar mattis tristique porta. eleifend odio