De quelques mètres carrés à plusieurs milliers, en prairie, en forêt, dans un bosquet, la diversité des tailles et des situations fait la grande diversité des mares et de ses habitants.

Les mares constituent un véritable patrimoine du paysage lorrain. On en compte plus de 3000 sur le territoire du Parc présentes indépendamment dans les forêts humides et en prairie, malgré leur forte régression ces trente dernières années. Ces milieux naturels sont souvent foisonnants de vie. Les amphibiens et les insectes  s’y complaisent : tritons, grenouilles, crapauds, dytiques et autres agrions s’y reproduisent activement.

La flore qui s’y développe est elle aussi abondante, qu’elle soit aquatique ou simplement les pieds dans l’eau (hélophyte). On retrouve le petit nénuphar, le potamot nageant ou encore l’utriculaire qui capture des petites proies dans ses outres immergées !

Fleurs d’utriculaire

Consultez la fiche patrimoine remarquable sur les mares