Son surnom était à l’époque l’or blanc et il était une denrée des plus nécessaire. Vous aurez reconnu le sel, qui est lui aussi présent dans les sols lorrains.

C’est principalement dans la vallée de la Seille que l’on va retrouver le plus de sel, caché sous les couche de terre profonde. Cette formation de croute de sel permet la formation de mares salées, dû à la forte humidité du lieu, mais cela permet également l’apparition d’une flore hors-norme, avec beaucoup de plantes maritimes.