Les côtes

Partie centrale du département de la Moselle, les côtes de Moselle  et le Plateau de Haye forment un relief souple qui habille le paysage avec ces quelques collines.

Le Plateau de Haye est la continuité des Côtes de Moselle, et ces deux zones naturelles se trouvent à l’ouest de la Plaine de la Woëvre. Habitat de nature boisée, ces deux reliefs offrent de nombreuses forêts, d’où l’origine du nom du Plateau de « Haye », qui signifiait « forêt » en germanique.  On pourra parler de couronne, car elles se concentrent en grande partie entre le plateau et le milieu des côtes. Ces zones ont subi divers passages assez rudes au fil du temps mais aujourd’hui on peut traverser des massifs boisés verdoyants ou des clairières agricoles, qui ouvrent un panorama incroyable sur les Côtes de Meuse.

Cette rupture entre paysages vallonnés et horizon étendu rend le cadre encore plus impressionnant et illustre bien le caractère particulier du territoire.  Cette partie du territoire est tout particulièrement utilisée pour les productions agricoles, en matière de pâtures ou de champs cultivés. En plus d’une activité riche sur ces terres, il faut noter une particularité supplémentaire : les sols du Plateau et des Côtes de Moselle sont en grande partie composé de calcaire. Cela rend les sols plus précieux, ce qui engendre une protection et une vigilance supplémentaire.

La vallée de la moselle

Deuxième grand cours d’eau de la région, la Moselle est rivière star du territoire et offre elle aussi un riche patrimoine naturel.

Voisine parallèle de la vallée de la Meuse, celle de la Moselle traverse le département de la Meurthe-et-Moselle ainsi que la Moselle et afflue doucement  vers les terres luxembourgeoises. La Moselle traverse un grand nombre de ville, dont deux villes portes du Parc : Pont-à-Mousson et Toul. Cette rivière rajoute une zone humide à notre territoire, ce qui permet encore une fois d’enrichir nos paysages et notre faune et flore, rendant les lieux encore plus intéressant. La vallée de la Moselle se trouve plus particulièrement entre le lac de la Madine et Pont-à-Mousson.

C’est dans cette zone qu’un cours d’eau vient irriguer le paysage et se jeter dans la Moselle un peu plus loin, qui a pour nom : Rupt-de-Mad. Cette zone humide offre un paysage singulier, avec ses cours d’eaux traversant les plaines. Lieu incourtournable pour les passionnés de randonnées, de pêche ou les curieux tout simplement. Proche d’une zone RAMSAR et Natura 2000, vous ne devriez pas avoir de mal à observer les divers oiseaux qui habitent les lieux, il faudra simplement éviter de faire trop de bruit.

ut in sit risus. elementum Sed vulputate,