Retour aux actualités

Au visiteur qui parcourt aujourd’hui les vastes étendues agricoles du plateau lorrain, rien ne laisse penser qu’ici se sont déroulés des évènements qui ont conditionné l’histoire européenne du XXème siècle.

Le 19 juillet 1870, la France déclare la guerre à la Prusse. Tout d’abord Franco-Prussien, cet affrontement tourne en une opposition entre la France et l’Allemagne. Les défaites militaires s’accumulent pour la France et conduisent, le 4 septembre 1870, à la capitulation qui marquera aussi la fin du Second Empire. Après plusieurs mois d’occupation, le traité de paix de Francfort signé le 10 mai 1871 confirmera la cession par la France de l’Alsace et du nord-est de la Lorraine en plus d’importantes indemnités et d’une part du minerai de fer.

Les sites de la guerre de 1870

Après la défaite de l’armée du Rhin à Spicheren (est de la Moselle), les troupes de Napoléon III battent en retraite jusqu’à Metz puis tentent de se replier sur Verdun. C’est en chemin qu’elles se heurteront à la cavalerie prussienne.


Autour de Metz, trois batailles décisives vont être livrées du 10 au 19 août 1870 :

  • le 14 août à Borny,
  • le 16 à Rezonville,
  • le 18 à Gravelotte et Saint-Privat-la-Montagne.

Ces affrontements sont inédits, tant par le nombre de combattants impliqués que par l’ampleur des pertes en vies humaines et l’étendue des champs de bataille.

Aujourd’hui plusieurs sites et équipements aménagés permettent de découvrir et de comprendre les évènements qui se sont déroulés dans ces lieux : ce document vous invite à les découvrir.

ipsum sem, efficitur. lectus dapibus nunc luctus