Retour aux actualités

Après l’annulation de son édition 2020 suite à la crise sanitaire, le festival « Caméras des Champs » avait opté cette année pour un format numérique en s’appuyant sur la plateforme Noozy. 17 documentaires traitant du monde rural étaient en compétition.

Les films de la sélection restent visibles gratuitement sur la plateforme !
https://festival.noozy.tv/Chaine/Cameras-Champs

Composition du jury 2021

Martin Benoist | Réalisateur et co-créateur de l’association « Le Révélateur » qui organise la résidence d’artistes « Au Bain ! » sur le Grand Site des Falaises d’Étretat.

Hélène Chauveau | Géographe ruraliste, chercheuse associée au Laboratoire d’Études Rurales de l’Université Lumière Lyon 2.

Jean-Louis Devèze | Président de l’association du Festival du Film de Lama (Haute-Corse).

Richard Dupuis | Spécialiste de l’histoire culturelle du monde rural et responsable de la bibliothèque d’agriculture de la Fondation Alfred Gérard à Reims.

Jean-Philippe Guerand | Journaliste cinéma pour Première, Le Film Français, TéléCinéObs, Pleine Vie et L’Avant-Scène Cinéma.

Zoé Humbert | Étudiante en Master 2 Expertise et médiation culturelle à l’Université de Lorraine à Metz.

Hubert Mangin | Agriculteur à Ville-sur-Yron, membre de la chambre d’agriculture de Meurthe-et-Moselle.

Chloé Papillon | Étudiante en Master 2 option Arts de l’écran à l’IECA de Nancy.

Grand Prix

« JOURS D’APRÈS »

De Jérémie Grojnowski – 72 minutes (France, 2020)

En Isère, dans le Vercors, se trouve une ferme expérimentale totalement autonome en énergie, véritable laboratoire des énergies renouvelables. Jean-Philippe et sa famille y vivent de l’élevage de brebis et du maraîchage biologique. Mais en septembre 2017, un violent incendie détruit la ferme et ses installations. Un élan de solidarité se met alors en place pour que la ferme renaisse de ses cendres.

© Jérémie Grojnowski

Motivation du jury : « Cette mise en valeur de la résilience et de l’autonomie envisage la ruralité comme un espace des possibles, à travers une mise en tension du vivre ensemble qui souligne la difficulté de s’intégrer. Le combat au long cours de cet homme qui va au bout de ses rêves avec sa famille emprunte une narration linéaire qui évoque celle d’une sorte de western niché au cœur du Vercors. »

Bande-annonce : https://vimeo.com/477245070/a9ee66c997
Rencontre avec le réalisateur : https://fb.watch/5G4hAKJRub/

Second Prix du jury

« ELLES VIVENT ICI »

De Josette Hart et Jean Milleville- 52 minutes (France, 2017)

Ici, c’est le Sud Aveyron, le Parc naturel régional des Grands Causses avec ses plateaux calcaires arides balayés par les vents, ses fertiles vallées, sa terre céréalière, ses routes étroites et sinueuses et l’autoroute A75 coupant en deux le territoire. Ce terrain de jeux est surtout prisé des amateurs de sports extrêmes et des amoureux de beauté sauvage. Mais en dehors de l’été, pourquoi y rester, pourquoi et comment y vivre ? Une quinzaine de femmes âgées de 11 à 95 ans nous en parlent.

© AnderAnderA Production

Motivation du jury : « Un portrait de groupe au féminin pluriel qui s’attache à des horizons et des personnalités multiples, de 11 à 95 ans, sous le signe de la transmission. Il s’agit aussi d’une mosaïque foisonnante soulignant la polyvalence qui permet de rejoindre des projets existants. Par la beauté de ses paysages, ce film est également la célébration d’un territoire : celui particulièrement photogénique de l’Aveyron. »

Bande-annonce : https://www.youtube.com/watch?v=s1e0sO0TzK4
Rencontre avec les réalisateurs : https://fb.watch/5G48oLkhcm/

Troisième Prix du jury

« EN QUÊTE DES NOUVEAUX HERBORISTES »

De Daniel Schlosser – 52 minutes (France, 2017)

Liées à l’histoire de l’humanité, les plantes médicinales, que l’on appelait aussi les simples, étaient autrefois vendues par des herboristes qui connaissaient parfaitement leur utilisation ; leur diplôme officiel a été supprimé en 1941 et la profession a fini par disparaître. Malgré l’absence de professionnels reconnus en France, l’usage des plantes sous différentes formes est en forte expansion.

© Les Docs du Nord – Faîtes un vœu

Motivation du jury : « Il s’agit d’une bonne description d’un rééquilibrage des forces qui propose une alternative salubre à la mondialisation à travers des filières locales vertueuses, en piochant parmi des savoirs ancestraux remis au goût du jour par des personnalités attachantes, en l’absence d’une profession structurée. Les images magnifiques de ce film permettent aussi de porter un nouveau regard sur les fleurs des champs. »

Bande-annonce : https://www.youtube.com/watch?v=JGYvoYjJneA
Rencontre avec le réalisateur : https://fb.watch/5G4dlXDBDZ/

Prix d’encouragement « Daniel Guilhen »

« DE L’ART DU COLLECTIF EN MILIEU AGRICOLE »

De Gwladys Déprez – 26 minutes (France, 2019)

Au cœur des Petites Pyrénées, en Ariège, elle et ils élèvent vaches, brebis laitières et cochons, produisent des légumes et du fromage… Instants de vie et réflexions partagées sur l’agriculture de groupe avec les 5 associé(e)s du GAEC du Champ Boule, à Barjac, qui ont choisi d’inventer leur propre partage des tâches et du temps. Leurs choix, les évolutions de leur mode de fonctionnement révèlent que mettre l’humain au centre du projet peut se révéler payant.

© Caméra au poing

Motivation du jury : « Malgré sa brièveté, ce film gère parfaitement sa durée de vingt-six minutes en décrivant de façon inventive une expérience qui pourrait se décliner dans d’autres domaines. C’est un éloge de la solidarité d’un groupe fédéré autour de son responsable et une alternative ariégeoise aux GAEC traditionnels, mais aussi la chronique d’une nouvelle répartition du travail qui va jusqu’à intégrer des vacances. Une vision positive et très encourageante. »

Bande-annonce : https://vimeo.com/378992601
Rencontre avec la réalisatrice : https://fb.watch/5G4n9wrT40/

Prix du public et des habitants

« ELLES VIVENT ICI »

De Josette Hart et Jean Milleville- 52 minutes (France, 2017)

De nombreux partenaires officiels !

Festival International du Film Documentaire sur la Ruralité : Caméras des Champs / Foyer rural – 54800 Ville-sur-Yron / www.villesuryron.fr

> Directeur >> Luc Delmas (luc.delmas@free.fr / tél. : 03 82 33 93 16 ou 06 12 09 16 63).

> Coordinatrice générale >> Sandrine Close (sandrine.close@pnr-lorraine.com / tél. : 03 83 84 25 21).

> Relations Presse et Médias >> Anthony Humbertclaude (presse@sg-organisation.com / tél. : 03 83 28 58 05).

leo Aliquam Curabitur vel, id tristique dapibus ultricies tempus libero venenatis ut